Trouver une idée de business est la première étape pour démarrer dans l’entrepreneuriat.

Vous cherchez une idée d’entreprise ?

  • Étape 1 : Trouvez votre problématique
  • Étape 2 : Brainstormez des pistes de réflexion
  • Étape 3 : Validez votre idée

Un conseil : arrêtez de rechercher sur Google « idées d’entreprise » et commencez d’abord par maîtriser le processus de génération d’idées en lui-même.

Souvent, notre approche n’est pas structurée et on part dans tous les sens.

Je peux vous en parler, je suis passé du prêt-à-porter, à l’idée de démarrer mon business de livraisons de nems (oui…), à lancer un blog, puis à faire du commerce, et à créer des sites web…

Bref, un entrepreneur, ça a 157 idées de business par minutes et il faut avoir un bon process pour séléctionner la bonne…

Ce qu’il faut faire, c’est de commencer par un problème existant sur un marché.

Oui, l’entrepreneuriat c’est en fait un joli mot pour désigner l’activité de résoudre des problèmes.

Ca consiste d’ailleurs en la résolution de ce dit problème pour un groupe de client en proposant une solution sous la forme d’un produit ou d’un service en échange d’€, USD, CHF…

L’entrepreneur accepte la plus part du temps un nouveau chiffre d’affaires sous toutes les formes !

Voici 3 étapes claires et concretes pour vous aider à trouver votre idée de business 

Etape 1 : Le point de départ – une problématique, des compétences et une vision

Le premier endroit, et le plus intuitif, pour trouver votre idée de business est de partir de votre propre expérience.

Listez les problèmes que vous-même vous rencontrez.

Je vous recommande de lister les problèmes du même type, même si vous ne pouvez pas le résoudre au départ.

L’idée est de voir si vous pouvez penser à une meilleure solution pour quelque chose que vous faites tous les jours – par exemple, en rendant le processus de résolution de ce problème plus efficace, moins coûteux ou plus agréable.

Quels sont les défis que vous rencontrez dans votre vie de tous les jours ?

Il ne doit pas nécessairement s’agir d’une idée innovante auquel personne n’a pensé.

Souvent, cet excès de créativité et d’innovation est un excellent moyen de se casser la figure.

Vous arrive-t-il d’avoir du mal à résoudre un certain problème ? Le recrutement, les finances personnelles, l’alimentation,… sont tous des problèmes très lucratif auxquelles vous pouvez apporter des solutions. 

Partez aussi de vos points forts

Il peut s’agir de compétences ou de connaissances acquises dans le cadre d’expériences telles que le travail en entreprise ou de passe-temps.

Par exemple, si vous avez travaillé dans le marketing pendant 20 ans et que vous cherchez à appliquer ces compétences à un certain secteur, comme l’immobilier, ou si vous avez appris beaucoup de choses sur le jardinage car c’est votre hobby. Vous pourriez sûrement créer de la valeur dans ces secteur.

Cibler vos compétences actuelles

Une autre façon de trouver une idée d’entreprise est de partir de votre profession. Ce que vous faites dans votre travail actuel comporte un certain nombre de problèmes auquel un service ou un produit très spécifique pourrait permettre d’apporter une solution.

De plus ici, l’audience est clairement identifiée, vous en faites partie.

Les services spécifiques aux professionnels permettent de résoudre des problèmes souvent moins bien résolus par des solutions génériques.

Quel que soit l’idée qui émerge en lisant ces quelques lignes, votre idée de business doit partir d’un :

« Je vais résoudre (un problème) dans le marche du (secteur d’activité) en ciblant les (audience).

Imaginons l’exemple banal ou vous êtes un généraliste dans le domaine du marketing digital, vous pouvez vous présenter comme un spécialiste du marketing.

Le problème c’est qu’il y en a un tas et que vous êtes dans un océan rouge.

En revanche, si vous vous positionnez comme un spécialiste du marketing dans une niche spécifique, comme le marketing par e-mail ou le marketing sur les réseaux sociaux et que vous apportez votre expertise en travaillant pour une audiecne spécifique : les viticulteurs, les blogueurs mode, les entreprises dans le secteur de la finance.

Vous devenez un expert. 

En vous faisant connaître dans une niche, vous pourrez plus facilement vous connecter aux propriétaires d’entreprises spécifiques qui recherchent vos services.

Pensez à combiner vos compétences et vos centres d’intérêts.

La combinaison de ces deux permet de générer la passion nécessaire pour trouver une idée de business intéressante et surtout de la conduire jusqu’au bout.

Nul besoin de vous dire que l’entrepreneuriat est une affaire de résilience.

On réussit rarement du jour au lendemain même si on a tout le capital du monde, avant d’atteindre un business model rentable, vous devez souvent passé par de l’apprentissage à la dure ! 

Imaginons un ingénieur software qui adore le jardinage et la permaculture, il pourrait sûrement trouver une problématique que la technologie pourrait résoudre et cibler ses compères, non ?

Étape 2 : Pistes de réflexion pour votre brainstorming

Maintenant que l’on a clarifié quelques éléments sur l’état d’esprit à avoir quand on cherche son idée de business. Voici une liste en vrac que vous pouvez lire pour vous inspirer à trouver votre idée de business :

  • Prenez les sujets tendance et l’actualité sur les sites de réseaux sociaux comme Twitter, Facebook, reddit, Buzzfeed, YouTube, etc. Certaines tendances comme le Youtubing et l’économie de l’influenceur peuvent créer de réelles opportunités de business pour les dropshippers de matériel d’enregistrement, n’est-ce pas ?
  • Devenez vous-même un observateur de tendances : lisez autant que possible.
  • Choisissez un secteur d’activité et étudiez-le à fond. Faites-le jusqu’à ce que vous soyez capable de repérer et de prédire vous-même les tendances à venir.
  • Appliquez un modèle commercial bien connu à un secteur ou à un produit différent. Exemple devenir le Uber pour X, le Airbnb pour des commerces de proximités ou le Facebook des éleveurs de poules… (je plaisante…) Bref, vous avez compris, vous pourriez reproduire une idée à succès et l’appliquer à un marché spécifique. Pour plus d’inspiration, vous pouvez aller découvrir ma liste de 72 start-ups qui cartonnent aux états-unis.
  • Créer une solution pour un problème pénible dans votre vie.
  • Analysez l’activité dans les forums et dans les sites comme Quora afin de découvrir les problèmes et les désirs de votre audience.
  • Examinez les processus internes dans votre job. Quels sont les éléments qui pourraient être rendus plus efficaces comment pourraient-ils être amélioré ? La technologie pourrait-elle améliorer les choses ? Sûrement !
  • Regardez les personnes qui travaillent avec vous : comment pourraient-ils être meilleurs ? Comment pourraient-ils être plus épanouis ? Pensez formation, solutions de ressources humaines, coaching…
  • Songez à la transférabilité des produits, services et des processus : Comment pourraient-ils être appliqués dans une autre industrie ? Peut-on approcher un marché complètement différent sur le même modèle (par exemple, une version adaptée aux pays du tiers monde) ? 

Plus de pistes sur mon article : les 19 idées de business en ligne à saisir après la crise.

Envisagez de passer du temps dans la nature et de faire des promenades. Personnellement, c’est souvent en me baladant que les meilleures idées apparaissent.

Vous pouvez avoir une idée à n’importe quel moment de la journée, que ce soit en conduisant votre voiture, sous la douche ou en déjeunant.

Lorsque cela se produit, quelle que soit la taille de l’inspiration, notez-la dans un journal ou sur votre téléphone. 

Si l’idée est mauvaise, ne vous en voulez pas. Le processus créatif passe nécessairement par des idées de business excitante mais qui ne conviendront pas.

Etape 3 : Validez une solution 

Lorsque vous identifiez un problème à résoudre, il se peut que vous pensiez tout de suite que ça y est c’est le Eurêka d’archimède, vous avez la solution.

Le petit Elon Musk en puissance que vous êtes doit se calmer et prendre le temps de valider son idée.

Bloquez des plages horaires pendant la journée pour réaliser un brainstorming et prendre en note vos solutions.

Parlez de votre idée

N’ayez pas peur qu’on vous vole votre idée.

Croyez-moi, au bout d’un ou deux ans à conduire un projet entrepreneurial, 1001 chemins vont apparaitre devant vous et votre idée initiale finira sûrement par évoluer.

N’hésitez pas également à vous tourner vers les autres pour récolter du feedback. De préférence, demandez à des inconnus car vos amis et votre famille essaieront peut être de vous faire plaisir en étant un peu hypocrites.

Parler avec d’autres personnes du problème que vous cherchez à résoudre et des solutions possibles est un excellent moyen de penser de manière créative.

Les personnalités plus extraverties préféreront peut-être parler à des collègues plutôt que d’écrire dans un journal.

La validation de votre idée d’entreprise implique de faire des efforts pour vous assurer que la solution que vous voulez vendre est quelque chose pour laquelle les clients paieront.

La véritable validation intervient lorsque quelqu’un dépense son argent pour votre produit ou service.

On appelle ça le proof of concept. Décidément, ces américains, ils ont un terme stylé pour tout !

Toutefois, dans la majorité des cas, il se peut que vous ne puissiez pas déterminer avec certitude l’efficacité de votre produit sur le marché avant qu’il ne soit créé ou que votre entreprise ne soit lancés

Envisagez de créer quelques groupes de discussion et des enquêtes pour recueillir des commentaires.

La constitution d’un public en ligne est un excellent moyen de susciter des réactions à votre idée.

Une autre idée serait de lancer une campagne de crowdfunding afin de vérifier l’intérêt général des gens pour votre projet d’entreprises.

L’une des meilleures formes de validation d’une idée d’entreprise consiste à lancer une campagne de crowdfunding, qui est un moyen de collecter des fonds en vendant des produits et des services. En général, une plateforme de crowdfunding prélève des frais de 5 % du montant total collecté et des frais de traitement des paiements de 3 %.

Groupes de discussion, incubateurs, tests bêta et enquêtes

Les groupes de discussion sont une sélection de personnes qui donnent leur avis sur un produit ou un service.

Si vous avez des produits que vous pouvez facilement fabriquer, comme des produits de patisserie, c’est une bonne idée d’organiser quelques groupes de discussion pour obtenir leur avis.

Les tests bêta consistent à tester différentes versions d’un produit ou d’un service (généralement un logiciel) qui n’est pas complet, mais sur lequel vous aimeriez avoir un retour.

En ce qui concerne les enquêtes en ligne, vous pouvez utiliser un outil gratuit pour des enquêtes simples comme TypeForm pour solliciter les commentaires de vos pairs.

La pub facebook

Construire une audience avant de créer votre produit ou votre service est une excellente idée pour vérifier l’intérêt de votre cible pour votre audience.

Par exemple, si vous envisagez d’ouvrir une formation en vente, la création d’une landing page avec votre argumentaire et un formulaire d’inscription en échange d’une adresse email vous permettrait de mesurer l’intérêt de votre audience.

Cela demandera du travail mais ça vaudra mieux que de créer un produit pour une audience imaginaire, vous aurez la validation de l’intérêt des clients potentiels de votre futur entreprise !


Auteur et fondateur du blog BuzznessInfo.com, près de 30 000 lecteurs lisent mes articles chaque mois pour apprendre comment créer et développer leur business dans un monde en constante disruption. Inscrivez-vous à ma formation Vendre avec productivité® pour accéder à des conseils uniques !

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici